Le 20 mars 1928; Mgr Alexandre Poirier étant évêque de Tarbes et de Lourdes, le Pape Pie XI élevait la Confrérie de l'Hospitalité Notre Dame de Lourdes en Archiconfrérie.

L'Archiconfrérie  n'est pas un « titre honorifique »; ce qui permettrait à l'Hospitalité Notre Dame de Lourdes d'avoir désormais des « filiales » qui participeraient aux faveurs spirituelles qui lui étaient accordées.

Cette notion recouvrait essentiellement les hospitalités qui, intimement liées à l'œuvre de Lourdes venaient encadrer les malades et leurs pèlerinages à Lourdes, c'est-à-dire en fait, à l'époque, les hospitalités des diocèses de France, de Belgique, d'Espagne, de Suisse, d'Italie et d'Angleterre.

En contrepartie, ces Hospitalités étaient en principe considérées comme le vivier où l'Hospitalité Notre Dame de Lourdes devait s'alimenter en bénévoles et hospitaliers.

Cette Archiconfrérie devait également intégrer les infirmières de l'Asile Notre Dame et de l'hôpital Saint Frai.

C'est toujours au titre des fonctions et missions de cette Archiconfrérie que les Hospitalités du monde entier, aujourd'hui, sont liées à Lourdes.

TEXTE DU BREF DE S.S. le PAPE PIE XI

Pie XI Pape pour éternelle mémoire,

 

Notre vénérable frère l’Evêque de Tarbes et Lourdes nous a fait connaître qu’une confrérie intitulée de N.D. de Lourdes a été canoniquement érigée dans son diocèse par un décret du 28 janvier 1885 porté par l’Evêque qui gouvernait alors ce diocèse. Or aujourd’hui, en raison des très nombreux et pieux pèlerinages et des malades qu’on amène au sanctuaire marial de Lourdes, il s’est formé dans plusieurs diocèses d’Europe, sous l’autorité de l’Ordinaire de chaque lieu, des associations semblables, soit de femmes, soit d’hommes qui, poussées par l’esprit de charité, se consacrent à donner leurs soins aux malades qui vont en pèlerinage à ce sanctuaire, soit pendant leur voyage, soit pendant leur séjour dans la ville de Lourdes.

C’est pourquoi l’Evêque actuel de Tarbes et Lourdes Nous prie de vouloir dans Notre Bienveillance Apostolique, élever au rang d’Archiconfrérie la confrérie déjà établie à Lourdes, dans ce même but de venir en aide aux malades des pèlerinages. Pour répondre à cette demande, après avoir pris conseil de nos Vénérables frères les Cardinaux de la Sainte Eglise romaine, membres de la Sacrée Congrégation chargée d’interpréter les décrets du Concile de Trente, Nous élevons et Nous promouvons de Notre propre Autorité, et à perpétuité, par les présentes Lettres, l’Hospitalité de N.D. de Lourdes érigée canoniquement dans le ,diocèse de Tarbes et Lourdes au rang d’Archiconfrérie, avec les privilèges accoutumés.

Aux directeurs présents et futurs de cette Archiconfrérie, Nous accordons, conformément au Code de Droit Canonique, de s’agréger toutes les autres Confréries de même nom et de même but déjà existantes ainsi que celles qui pourraient être érigées à l’avenir et de leur communiquer toutes les indulgences  et faveurs spirituelles présentes et futures concédées ou à concéder à l’Archiconfrérie par le Siège Apostolique, pourvu qu’elles soient communicables.

Nous statuons et décrétons que Nos présentes Lettres seront et demeureront fermes, valides et efficaces, qu’elles aurtont et obtiendront leurs effets pleins et entiers et qu’elles seront toujours pour la confrérie de Lourdes, élevée ainsi par nous à la dignité d’Archiconfrérie, la garantie la plus absolue. C’est ainsi que l’on devra juger et prononcer. Tout acte attentatoire à ces dispositions sera dès maintenant tenu pour vain et de nul effet, quelle que soit l’autorité qui s’en rend coupable, sciemment ou non.

Nonobstant toutes dispositions contraires. Donné à Rome, près de Saint Pierre, sous l’anneau du pêcheur, le 20 mars de l’an 1928, de notre pontificale septième.

 
Hospitalité Notre-Dame de Lourdes
BP 197 - F
65106 LOURDES Cedex France
hospitalite-lourdes@wanadoo.fr
Tél. +33 (0)5 62 42 80 84